Fibre optique à Damgan : ça arrive doucement, mais sûrement

C’est pour quand la fibre optique à Damgan ? Qu’est-ce que ça va changer? On est nombreux à se poser ces questions. Grace à un entretien téléphonique avec le maire, on a des réponses à apporter.

Rappelons tout d’abord les avantages de la fibre optique qui va amener le très haut débit dans tous les foyers.

Les données internet sont transmises à la vitesse de la lumière par ce tuyau de verre épais comme un cheveu.. Et surtout il n’y a pas de déperdition en ligne comme avec l’ADSL. Fini donc les problèmes rencontrés pour ceux qui habitent loin du NRA, (le «central téléphonique ») place des Lavandières); au bout de la pointe de Penerf, de Kervoyal , dans le bourg, avec la fibre tout le monde aura donc un excellent débit, une fluidité parfaite dans la transmission des données.

Autre avantage, les données émises ont la même vitesse que celles qu’on reçoit, contrairement à ce qui se passe actuellement avec l’ADSL.

Comparons les débits

Par exemple, chez moi qui ai un « bon débit » avec l’ADSL, l’envoi de 100 photos (300 mégaoctets), dure 38 minutes (débit maxi d’envoi de 1 Mb/s). Mais chez Rémy qui habite St Guérin, cela mettrait au mieux 55 minutes. Et chez certains, ça peut être encore plus lent…

Par contre avec la fibre optique chez François, un de nos adhérents à Muzillac (90 Mb/s) cela dure seulement 30 secondes ! Pour télécharger un film de 700 Mo, au lieu de plusieurs minutes, voire plusieurs heures avec l’ADSL, il mettrait maxi une minute.

Dernier exemple, celui de Mathieu, également abonné à la fibre à Muzillac : chez lui, le débit varie entre 200 et 300 Mb/s. Technicien du son, il est amené à envoyer des fichiers de plusieurs gigaoctets en seulement quelques secondes.

Avec la fibre à Damgan, la télévision par internet sera donc accessible par tout le monde, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui; on pourra bénéficier selon les opérateurs de bouquets de chaines, de replay, d’ enregistrement d’émission, et demain de haute définition, 3D, etc).

Ceux qui voudront installer de la domotique connectée pourront le faire (contrôle du chauffage à distance par ex., webcam, télé surveillance, etc)

Bien sûr l’accès à tous les services internet sera instantané; c’en sera fini des sites qui « rament, » des images vidéo figées.

Pour les entreprises, la fibre optique permettra l’accès à de nouveaux services en ligne que soit pour la télémédecine, l’échange de gros fichiers, l’utilisation de logiciels dans le cloud. Les entreprises, les artisans, et les commerces qui voudraient s’installer à Damgan pour sa qualité de vie pourront le faire et auront les mêmes capacités numériques que partout ailleurs en France.

Voyons maintenant les délais pour Damgan

Commençons par une bonne nouvelle pour le bourg et Penerf : les travaux qui seront réalisés par Axione, une filiale de Bouygues Constructions vont démarrer en 2021 et les raccordements auront lieu en 2022. Cela va concerner 1 277 foyers et entreprises. Début 2022 ou fin 2022, on ne sait pas encore. La mairie doit rencontrer Axione début décembre. On en saura sans doute plus à ce moment.

Pour avoir des précisions sur le périmètre exact, vous pouvez consulter les cartes ci-dessous.

Périmètre de la phase 2 de Damgan à Pénerf. Lien vers la carte sur laquelle vous pourrez zoomer et vous déplacer.
Périmètre de la phase 2 de Damgan dans le bourg. Lien vers la carte sur laquelle vous pourrez zoomer et vous déplacer.

Et les autres ? La moins bonne nouvelle, c’est qu’ils devront attendre 2025, date à laquelle tout Damgan sera concerné. Sans compter bien sûr les éventuels retards en cas de difficultés rencontrées par les entreprises.

Qui a choisi ce zonage ? Il fait partie du plan mis en place par la région. Les zones ont été établies par le conseil départemental et les intercommuanlités, donc Arc sud Bretagne pour nous.

Et les travaux ?

Document Axione

Ils consistent à amener la fibre optique jusque chaque logement. Comme on le voit sur le schéma, au niveau de la commune tout commence par le nœud de raccordement optique. C’est l’équivalent pour la fibre du « central téléphonique » ou Nœud de raccordement abonnés qui se trouve place des lavandières. Puis plusieurs points de mutualisation (armoires) sont installées dans les quartiers. De ces armoires, les fibres partent vers les logements. Elles vont suivre le même cheminement que les câbles téléphoniques actuels : en aérien quand les lignes téléphoniques actuelles sont aériennes ; enterrés comme les lignes enterrées actuellement.

Il restera à s’abonner et à choisir parmi les fournisseurs d’accès internet. Pour le moment Orange propose ses offres partout en Bretagne. SFR et Bouygues dans quelques zones. Et Free n’est pas encore arrivé. A Muzillac, en 2020 le choix est restreint à Orange et sa filiale Sosh. Le fournisseur choisi viendra installer la prise terminale dans le logement.

Comme pour l’ADSL actuel, chaque fournisseur propose une gamme de tarifs différents selon les services. Il n’est pas facile de s’y retrouver pour comparer les offres, mais on peut dire qu’au delà de la première année, le coût des abonnements fibre est soit le même, soit supérieur d’environ 5 € par mois à celui de l’ADSL.

A cet abonnement, il faut ajouter selon le type de logements (collectif, individuel) et selon que votre branchement sera aérien ou souterrain, des frais de raccordement variables selon les opérateurs.

La fibre obligatoire ?

Non la fibre n’est pas obligatoire. On peut bien sûr conserver son abonnement ADSL ou sa ligne téléphonique sans internet. Mais il faut savoir que Orange souhaite à terme mettre fin à ce réseau historique, en 2030 selon ses annonces.

Qui finance ?

La région Bretagne a fait le choix d’investir et de construire un réseau public qui concernera 90 % des habitants d’ici 2026. Les 10 % restant l’ont été par les opérateurs privés. Mégalis Bretagne est le syndicat mixte chargé de conduire ce vaste projet.

Ces travaux sont financés en partie par l’Europe, l’État, le département, la communauté de communes et la commune sur la base d’un coût moyen de 2 000€ par prise. Concrètement la commune de Damgan va payer 225,50 € par prise, tout comme Arc Sud Bretagne. La deuxième phase pour le bourg et Penerf va donc coûter 280 000 € aux finances de la commune.

Faudra-t-il craquer pour la fibre ?

Si votre internet fixe (la box) fonctionne mal à cause d’un débit très bas, la fibre apportera sans l’ombre d’un doute un changement très visible. Si vous avez l’habitude d’échanger des gros fichiers, si vous pratiquez le télé-travail, si plusieurs personnes de votre foyer jouent en ligne, regardent des vidéos ou des films en streaming, vous y aurez également intérêt.

Par contre si votre usage d’internet est modéré, et que vous êtes satisfait de sa rapidité actuelle, ce sera moins évident. D’autant que le surcout même faible des abonnements fibre peut être un frein comme nous l’ont dit plusieurs Muzillacais.

Dans tous les cas, nous avons le temps pour nous y préparer., et en discuter.

Pur en savoir davantage, vous pouvez télécharger un document de Mégalis.

Voir aussi les questions fréquentes sur le site de Mégalis.

Sources utilisées pour cet article : mairie de Damgan, service communication Mégalis, Axione, région Bretagne. Merci à Eve, Rémy, François et Mathieu.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *