La fibre optique dans le centre bourg et à Pénerf : c’est pour début 2023.

Il faudra encore un peu de patience. La fibre optique était annoncée pour novembre 2022. Eh bien, ce sera sans doute mars 2023 selon les infos fournies par le maire il y a quelques jours.

Depuis quelques mois, les travaux sont visibles dans le bourg, comme le montre la photo ci-dessous.

Une des armoires d’où partira la fibre pour les abonnés

Les abonnés actuels de Free, d’Orange ont déjà été informés qu’ils pourront choisir la fibre prochainement. Sans doute idem pour Bouygues, SFR, Sosh, à vérifier.

Qui sera concerné par cette phase ? Avec les deux cartes ci-dessous, on voit bien le détail des raccordements possibles à la fibre :

Chacun pourra suivre l’avancée des travaux sur une carte interactive accessible avec ce lien :

https://geobretagne.fr/mviewer/?x=-286639&y=6027522&z=15.981023684006653&l=suivi_adresse*&lb=osm1&config=../pub/sm-megalis/apps/fibre/suivi_adresse.xml&mode=d

Il est possible de zoomer sur la carte, de la déplacer pour afficher Pénerf. Et de remplir une adresse dans le rectangle blanc en haut à droite.

Comme nous l’avons dit à l’assemblée générale, nous allons suivre de très près l’arrivée de la fibre optique dans le centre bourg et à Pénerf. Nous allons aider les gens à bien comprendre les avantages de la fibre, pour qu’ils décident en toute connaissance s’ils en ont besoin ou pas. Et nous leur fournirons toutes les infos pour que l’installation finale se passe dans les meilleures conditions.

Car à voir le reportage diffusé sur Envoyé Spécial il y a quelques jours, l’installation finale n’est pas toujours une réussite :

Fibre optique : friture sur la ligne

Question tarif, on peut dire que l’abonnement fibre sera plus cher d’au moins 5 € par mois que l’abonnement ADSL. À voir avec chacun des opérateurs.

À propos du financement de la fibre en Bretagne (source Mégalis, mis en place par la Région) : « Dans les zones denses de la région (métropoles de Brest et de Rennes, agglomérations de Lorient, Saint-Brieuc, Quimper, Saint-Malo, Vannes et des Villes telles que Morlaix, Douarnenez, Concarneau, Vitré, Fougères, Guingamp et Lannion) ce sont les opérateurs privés qui déploient le réseau de fibre optique. Cela représente 10 % du territoire et 40 % de la population bretonne.

Pour le reste du territoire et face à la carence d’initiative privée, les collectivités bretonnes ont fait le choix de construire un réseau public en fibre optique. Le projet Bretagne Très Haut Débit, dont la maitrise d’ouvrage est assurée par Mégalis Bretagne, prévoit donc d’apporter la fibre à 100 % des Bretons d’ici à 2026. »

Autrement dit : les opérateurs privés investissent dans les zones urbaines, car c’est le plus rentable pour eux. Ils laissent le soin aux collectivités publiques (région, départements, communautés de communes, communes) de financer les travaux dans les zones moins denses. Et ensuite, ils commercialiseront comme partout.

Pour suivre ce sujet, vous pouvez aussi rejoindre notre serveur Discord et notamment notre salon dédié à la fibre à Damgan : https://discord.com/channels/890989205877059614/915220725630140506

Pour plus d’infos techniques sur le sujet, on pourra relire cet article publié sur notre blog.

Un autre site avec beaucoup d’infos très techniques : https://lafibre.info/index.php

2 Comments

    • Pierre Bleiberg

      Bonjour, je partage votre interrogation. Ce que je sais, c’est que la mairie a toujours dit qu’elle n’avait pas été associée à ces choix. On peut supposer que les collectivités (département, région, Arc Sud Bretagne) aient limité le périmètre de cette phase de déploiement de la fibre pour des raisons budgétaires. Mais ce n’est qu’une supposition. Cela vaudrait peut-être le coup d’interroger Arc sud Bretagne directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *