Compte rendu atelier « sauvegardes »

Nous avons passé en revue les différents aspects de la problématique des sauvegardes.

Le support de la présentation est disponible ici en version PDF, ici en version Libre Office Impress.

Sauvegarder quoi?

Pas toujours simple de savoir ce qu’il faut sauvegarder. Si on maîtrise bien son environnement et qu’on sait où est quoi, cela simplifie la chose, mais ce n’est pas toujours le cas.

Savoir localiser ces données et les rassembler dans des emplacements spécifiques est déjà une première approche bénéfique.

Mais parfois les données ne sont pas simplement dans un fichier ou dans un répertoire. Par exemple vos contacts sont peut être sur votre compte Google ou Apple. Pour cela il faudra utiliser des fonctions d’export de vos données. On sauvegarde alors les données exportées pour le jour où, en cas de besoin, on devra les importer.

Pour les sauvegardes, il faut des support, et sur ces supports, il faut de la place. Comprendre un peu ce que sont les tailles de fichiers n’est pas inutile. Les termes que vous verrez souvent pour les clés USB ou les disques ce sont souvent des Go, ou GB, mais kezako?

Petit rappel 🙂

L’unité élémentaire de stockage est le bit : il vaut zéro ou un.

Il sont utilisés en paquets de 8. On appelle ça un octet, ou byte en anglais. Donc quand on stocke un octet sur un support, on écrit 8 bits. Quand on écrit 1 000 octets (=8 000 bits), on appelle ça un kilo octet (Ko), ou kilo byte in english (Kb). De même pour 1 000 Ko = 1 000 000 d’octets on appelle ça un méga octet (Mo), ou mega byte in english, et ainsi de suite, comme pour les grammes ou les mètres.

On se calme et on résume 🙂

  • 1 octet = 1 byte = 8 bits
  • 1 Ko = 1 Kb = un kilo octet = 1 000 octets
  • 1 Mo = 1 Mb = un méga octet = 1 000 Ko = 1 000 000 octets
  • 1 Go = 1 Gb = un giga octet = 1 000 Mo = 1 000 000 000 octets
  • 1 To = 1 Tb = un téra octet = 1 000 Go = 1 000 000 000 000 octets

Pour donner des ordres de grandeurs :

  • un fichier texte c’est quelques Ko
  • une photo de bonne qualité ~ quelques Mo
  • une vidéo selon la qualité et la durée peut aller qde quelques Mo à plusieurs Go
  • Les disques durs peuvent aller par exemple de 250Go à plusieurs To

Pour qui serait intéressé de creuser un peu ces histoires d’octets, j’avais écrit une page là dessus pour comprendre le binaire avec des légos.

Comment sauvegarder?

Nous avons vu les différentes possibilités, du simple copié collé sur un support dédié (clé USB, disque externe, …) à l’utilisation d’un logiciel ou d’un cloud qui s’occupe de tout.

Il est compliqué de dire quelle est la bonne méthode selon les usages et besoins de chacun, mais il me semble que pour la plupart de nos adhérents pour qui la manipulation de grosses quantités de fichiers est compliquée, l’utilisation d’un cloud tel que Dropbox (mais il y en a d’autres) est le plus simple, et surtout le plus sûr.

Nous avons vu comment le principe de nuage fonctionne (cloud = nuage en anglais). Il s’agit de créer un compte puis d’installer le logiciel correspondant sur ses ordinateurs et/ou smartphones, et il n’y a plus rien d’autre à penser qu’à utiliser l’emplacement fourni pour que tout soit constamment synchronisé. Voir notre compte rendu détaille sur « le cloud : comment ça marche? »

One Comment

  1. jpcaware

    Bonjour
    Bonne présentation.
    Un point qui est bon de rappeler souvent : ne mettez pas vos medias de sauvegarde (Clé USB, disque externe, …) avec votre PC, tablette, … car en cas de perte, vol , incendie, … il n’y a plus rien.
    jpcaware

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *